LES ARBRES À GRAND DÉPLOIEMENT

LES BÉNÉFICES

  • La protection des usagers et véhicules lors des vagues de chaleur
  • La diminution de la température ambiante pour un plus grand confort
  • La diminution de la pollution de l’air et des nuisances sonores
  • L’amélioration de l’esthétique de l’aire de stationnement et du cadre de vie des employés, des clients et des visiteurs
  • L’augmentation de la valeur foncière de la propriété
  • Les gains en santé (moins de stress et de maladies)
  • Le potentiel de bonification de l’indice de canopée des villes
  • La création de refuges et de corridors pour la biodiversité

LES ÉLÉMENTS À PRENDRE EN COMPTE

  • Le choix d’arbres feuillus à grand déploiement pour couvrir un maximum de revêtement du stationnement à maturité
  • La répartition des arbres à l’intérieur de l’aire de stationnement grâce à des bandes vertes entre les rangées de stationnement
  • La largeur suffisante des bandes de plantation pour assurer la bonne croissance des racines et la survie de l’arbre
  • La plantation de plusieurs espèces en prévision de nuisibles ou de maladies
  • L’exposition au soleil et au vent
  • Le choix des essences selon la rusticité, le climat actuel et futur, les maladies et nuisibles, les polluants et sels de déglaçage…
  • La localisation des lieux d’entreposage de la neige
  • La sauvegarde et protection des arbres existants sur le site

LES TYPES D’ARBRES

  • Les arbres feuillus à grand déploiement (large canopée) fournissent de l’ombre en été permettant de recouvrir le revêtement du stationnement
  • Les arbres conifères forment des écrans esthétique et de protection contre le vent et le bruit.

LES PRATIQUES DE GESTION OPTIMALE DE L’EAU PLUVIALE (PGO)

 

LES BÉNÉFICES

  • La réduction des débits et quantités d’eau rejetée à l’égout
  • La réduction de la température ambiante
  • La rentabilisation des espaces verts
  • La réduction des coûts de construction par rapport à un système conventionnel de gestion souterraine
  • L’augmentation de la valeur foncière de la propriété
  • L’amélioration du cadre de vie

LES ÉLÉMENTS À PRENDRE EN COMPTE

  • Les caractéristiques du terrain (bassins, pentes…)
  • Les caractéristiques du sol
  • Les types et taux de contaminants attendus
  • Le type d’entretien souhaité
  • Le choix de végétaux adaptés aux conditions
  • Le déneigement et le stockage
  • La circulation piétonne sur le site

LES DIFFÉRENTS AMÉNAGEMENTS

  • Les bassins de biorétention (jardin de pluie)
  • Les bandes et tranchées filtrantes
  • Les fossés ou noues engazonné(e)s
  • Les revêtements de sol perméables

9 AVRIL 2018 – FORUM PAR NOTRE PROPRE ÉNERGIE

Le CRE-Montréal, en partenariat avec Hydro-Québec, a eu le plaisir d’accueillir une soixantaine d’organisations dans le cadre du Forum Par notre PROPRE énergie, organisé le lundi 9 avril 2018 à la Maison du développement durable. Le thème « Transport : Des milieux de vie sobres en carbone » fut l’occasion pour la diversité d’acteurs publics et privés de découvrir des initiatives et projets inspirants pour diminuer son empreinte écologique, dont le projet d’Attestation Stationnement écoresponsable.

 

MERCI AUX INTERVENANT(E)S :

Marianne Giguère – Conseillère associée aux transports actifs et au développement durable à la Ville de Montréal

Caroline Tessier – Directrice générale de l’Association des Sociétés de développement commercial (SDC) de Montréal

Billy Walsh – Directeur général de la Société de développement commercial (SDC) Wellington

Antoinette Rodrigue – Agente de recherche à la Société de développement commercial (SDC) Wellington

 

MERCI AUX ORGANISATIONS PARTICIPANTES :

Coop Carbone – Projet Mobis
« Le projet MOBIS vise la création d’un laboratoire d’innovation sociale pour l’élaboration de stratégies en mobilité partagée. L’approche du projet consiste à partir des besoins des communautés pour trouver des solutions concrètes, simples et évolutives, et s’appuyant sur les ressources qui y sont disponibles. Ces solutions sont testées et mises en œuvre de façon agile et forment ainsi progressivement la base d’une stratégie et d’une gouvernance de la mobilité adaptée à la communauté. En parallèle, MOBIS met en commun certains enjeux transversaux dans le cadre de groupes de travail dédiés. »

Coalition Vélo de Montréal – Projet ÉcoAction
« Le projet « Si vous le construisez, ils viendront : Plus de vélo, moins d’émissions » est un projet initié par Canada Bikes dont le but est de quantifier les retombées du vélo en réduction de gaz à effet de serre. »

Centres de gestion des déplacements MOBA et Voyagez Futé – Plans de gestion des déplacements
« Un Plan de gestion des déplacements est une démarche d’amélioration continue qui permet de cibler, à l’aide d’un diagnostic détaillé, les solutions les plus adaptées pour favoriser la mobilité durable. Ces dernières sont alors présentées sous la forme d’un plan d’action, que le client peut ensuite mettre en œuvre à l’interne ou avec l’aide d’un CGD. »

CRE-Montréal – Attestation Stationnement écoresponsable
« L’Attestation Stationnement écoresponsable est gratuite et offerte aux propriétaires et gestionnaires de terrains en développement et de stationnements à réaménager, sur la base de l’expertise du CRE-Montréal et suivant les critères établis avec un comité d’experts. L’accompagnement offert permet aux propriétaires et gestionnaires d’immeubles de s’inscrire à l’avant-garde des tendances en aménagement et gestion des stationnements. »

Vélo Québec – Mouvement VÉLOSYMPATHIQUE
« Le mouvement VÉLOSYMPATHIQUE encourage les collectivités et les organisations à faire du vélo une réelle option en matière de transport et de loisirs pour tous. S’articulant autour de 5 champs d’intervention essentiels (les 5 E), la certification, les outils et le service de soutien offerts par le mouvement VÉLOSYMPATHIQUE visent à favoriser le développement d’une véritable culture vélo partout au Québec. »

Vivre en Ville – Oui dans ma cour!
« Oui dans ma cour ! est une initiative de Vivre en Ville qui soutient les citoyens, les promoteurs et les municipalités pour stimuler la collaboration et améliorer la qualité des projets immobiliers s’insérant dans des milieux de vie établis. Oui dans ma cour ! se veut une occasion de participer au débat public autrement qu’en disant «Pas dans ma cour !», un phénomène fréquent face à des projets de consolidation, aussi connu sous l’acronyme NIMBY, de l’anglais «Not in my backyard». »

Réseau Environnement – Partenaires dans la protection du climat (PPC)
« Le programme Partenaires dans la protection du climat (PPC) vise à stimuler, outiller et reconnaître les municipalités qui s’engagent dans la lutte contre les changements climatiques. Grâce à un processus en cinq étapes, les membres PPC s’engagent à prendre des mesures pour réduire les émissions de GES tant dans leurs activités municipales que celles de l’ensemble de la collectivité. »

Société canadienne du cancer – Trottibus
« Le trottibus est un autobus pédestre qui permet à des élèves du primaire de se rendre de la maison à l’école à pied, à l’aide de trajets et d’arrêts prédéterminés, sécuritaires et encadrés par des bénévoles formés. »

Un vélo une ville – Ballades en triporteurs pour aînés
« Un vélo une ville propose un service de balades de plaisance et utilitaires en triporteur, offert gratuitement aux aînés vivant en résidence ou vivant à leur domicile de manière autonome. Ces triporteurs sont opérés par des jeunes en démarche de persévérance scolaire, ce qui leur permet d’obtenir un emploi d’été ainsi qu’une bourse d’études à la fin de leur période de travail. Le service est offert clés en main aux municipalités participantes. »

Desjardins – Programme de transport alternatif
« Le programme de transport alternatif de Desjardins encourage l’utilisation des transports actifs et collectifs pour les déplacements domicile-travail et professionnels de ses employés. Plus de 8 000 personnes bénéficient de différentes mesures implantées depuis 2010 : rabais sur le transport en commun, commodités pour les cyclistes, logiciel de jumelage et stationnements réservés pour le covoiturage, abonnement à Communauto, etc. Un franc succès aux impacts positifs, tant pour les employés que pour la collectivité! »

Hydro-Québec – Transport actif et électrification des transports
« En développant des technologies innovantes pour les batteries et les moteurs de véhicules électriques, en développant un réseau de bornes de recharge et en produisant une électricité propre et renouvelable, Hydro-Québec participe activement à l’électrification des transports. Par ailleurs, l’entreprise participe au programme Allégo qui encourage l’utilisation d’autres moyens de transport que l’autosolo pour les déplacements des employés. »

Fonds Éco IGA / Le Jour de la Terre – Premier camion électrique de livraison au Canada
« Pour son 10ème anniversaire, le Fonds Éco IGA a dévoilé le premier camion léger de livraison à domicile réfrigéré converti à l’électricité au Canada. La livraison à domicile de denrées alimentaires en camion zéro émission sera rendue possible pour la toute première fois au Canada. »

Communauto – Service d’autopartage
« L’autopartage constitue une alternative moins chère que la propriété et plus souple que la location. Communauto souhaite donc, par ce service, offrir une alternative pratique et économique à la propriété d’un véhicule. Communauto contribue, ce faisant, à réduire à la fois le nombre et l’usage de l’automobile. »

Netlift – Plateforme de covoiturage
« Netlift propose aux entreprises de Montréal un système centralisé de gestion de leurs déplacements en taxi et une augmentation de la mobilité de leurs employés pour une productivité accrue. »

EXEMPLES INSPIRANTS

Parcourez des projets du Québec et à l’international qui intègrent des éléments d’aménagement et de gestion durables du stationnement.

 

STATIONNEMENTS DE SURFACE AU QUÉBEC

Stationnement

Localisation

Cases

Coût total

Coût /case

Caisse Desjardins

Granby

272

Centre Civique

Mont-Saint-Hilaire

96

462 300 $

4 800 $

Centre Hospitalier

Saint-Eustache

1 014

3,5 M$

3 450 $

CLSC de Rosemont

Montréal

120

680 000 $

5 700 $

Colossus

Laval

110

Hôtel-de-Ville

Plessisville

55

473 000 $

8 600 $

Marché Public

Longueuil

212

1,1 M$

5 200 $

Mountain Equipment Co-op

Longueuil

95

160 000 $

1 700 $

MRC de Brome-Missisquoi

Cowansville

84

500 000 $

5 950 $

Parc Lautrec

Brossard

28

259 600 $

9 270 $

Pavillon Touristique

Beloeil

25

243 200 $

9 700 $

 

STATIONNEMENTS EN STRUCTURE AU QUÉBEC

Stationnement

Localisation

Cases

Coût total

Coût /case

Édifice Falaise Apprivoisée
(Étagé)

Québec

200

5 M$

25 000 $

 

STATIONNEMENTS À L’INTERNATIONAL

Stationnement

Localisation

Cases

Coût total

Coût /case

Ballet Valet Parking
(Étagé)

Miami,
États-Unis

646

8,7 M$
(US)

13 460 $
(US)

Civic Center
(Étagé/Souterrain)

Santa-Monica,
États-Unis

882

28,3 M$
(US)

32 080 $
(US)

Oregon Museum of Science and Industry
(Surface)

Portland,
États-Unis

800

Perraches La Confluence
(Souterrain)

Lyon,
France

649

22,2 M€

34 200 €

Pomona College
(Étagé)

Claremont,
États-Unis

608

21 M$
(US)

34 540 $
(US)

PORTRAIT

On retrouve plusieurs centaines d’aires de stationnement sur l’Île de Montréal. Il s’agit principalement de propriétés commerciales (épiceries, centres d’achats…), de bureaux, d’institutions (cégeps, hôpitaux…) et d’industries. La carte ci-dessous propose un portrait non exhaustif des aires de stationnement de plus de 100 cases :

 

Répartition des aires de stationnement selon l’usage

 

Répartition des aires de stationnement selon la municipalité

BAIE-D’URFÉ

4

BEACONSFIELD

5

CÔTE-SAINT-LUC

3

DOLLARD-DES-ORMEAUX

6

DORVAL

11

KIRKLAND

18

MONTRÉAL – AHUNTSIC-CARTIERVILLE

18

MONTRÉAL – ANJOU

13

MONTRÉAL – CÔTE-DES-NEIGES – NOTRE-DAME-DE-GRÂCE

18

MONTRÉAL – LACHINE

5

MONTRÉAL – LASALLE

25

MONTRÉAL – LE PLATEAU-MONT-ROYAL

8

MONTRÉAL – LE SUD-OUEST

8

MONTRÉAL – L’ÎLE-BIZARD – SAINTE-GENEVIÈVE

3

MONTRÉAL – MERCIER – HOCHELAGA-MAISONNEUVE

25

MONTRÉAL – MONTRÉAL-NORD

11

MONTRÉAL – OUTREMONT

1

MONTRÉAL – PIERREFONDS-ROXBORO

10

MONTRÉAL – RIVIÈRE-DES-PRAIRIES – POINTE-AUX-TREMBLES

32

MONTRÉAL – ROSEMONT – LA PETITE-PATRIE

18

MONTRÉAL – SAINT-LAURENT

49

MONTRÉAL – SAINT-LÉONARD

24

MONTRÉAL – VERDUN

13

MONTRÉAL – VILLE-MARIE

13

MONTRÉAL – VILLERAY – SAINT-MICHEL – PARC-EXTENSION

11

MONTRÉAL-EST

4

MONT ROYAL

4

POINTE-CLAIRE

18

SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE

7

SENNEVILLE

3

WESTMOUNT

1

TOTAL

389

OUIMET SUD

LOCALISATION DU STATIONNEMENT

 

Localisation

MONTRÉAL | SAINT-LAURENT

Adresse

FACE AU 755, RUE OUIMET SUD

Type

RÉAMÉNAGEMENT D’UN STATIONNEMENT DE SURFACE

Usage

MUNICIPAL PUBLIC

Capacité

20

Surface

835 M²

Réalisation

2014

Propriétaire

ARRONDISSEMENT DE SAINT-LAURENT

Conception

GROUPE CONSEIL BC2FP ET PLANEX CONSULTANTS | EXP

Particularité

REVÊTEMENT CLAIR À BASE DE VÉGÉCOL

Attestation

EXCELLENCE 2018 | SCORE %

 

 

RÉAMÉNAGEMENT DE L’AIRE DE STATIONNEMENT
Réduction de 32 à 20 cases de stationnement (-37%).

AVANT LE RÉAMÉNAGEMENT

APRÈS LE RÉAMÉNAGEMENT

 

ARBRES ET CANOPÉE
Plantation d’une dizaine d’arbres à grand déploiement en périphérie de l’aire de stationnement pour un ombrage maximisé à maturité.

 

ESPACES VERTS
Création de bandes végétalisées autour de l’aire de stationnement et plantation d’arbustes, de vivaces, de graminées et de plantes mellifères favorisant la biodiversité.

 

PRATIQUES DE GESTION OPTIMALE DE L’EAU PLUVIALE
Création d’un bassin de biorétention végétalisé en périphérie de l’aire de stationnement permettant de diminuer la quantité d’eau pluviale rejetée à l’égout.

 

REVÊTEMENT DE SOL
Mise en place d’un enrobé à base de matière végétale (végécol), moins polluant à l’étape de fabrication, et de couleur claire afin de réduire l’effet d’îlot de chaleur.

 

CASES PRÉFÉRENTIELLES
2 cases munies de bornes de recharge pour les véhicules électriques.
2 cases réservées aux personnes à mobilité réduite.

 

TARIFICATION
Stationnement public tarifé par borne de paiement.

 


COÛTS DU PROJET

Revêtement de sol Végécol

62 700 $

Verdissement

35 700 $

Borne de recharge

10 000 $

Coût total du projet

340 000 $

Coût par case de stationnement

17 000 $

ARÉNA RODRIGUE-GILBERT

LOCALISATION DU STATIONNEMENT

 

Localisation

MONTRÉAL | RIVIÈRE-DES-PRAIRIES-POINTE-AUX-TREMBLES

Adresse

1515 BOULEVARD DU TRICENTENAIRE

Type

RÉAMÉNAGEMENT D’UN STATIONNEMENT DE SURFACE

Usage

INSTITUTIONNEL

Capacité

137

Surface

9 000 M²

Réalisation

2018

Propriétaire

ARRONDISSEMENT DE RIVIÈRE-DES-PRAIRIES-POINTE-AUX-TREMBLES

Conception

GROUPE ROUSSEAU-LEFEBVRE | TETRA TECH

Particularité

REVÊTEMENT EN PAVÉS DE BÉTON DRAINANT

Attestation

EXCELLENCE 2018 | SCORE %

 

RÉAMÉNAGEMENT DU STATIONNEMENT
Réduction de 240 à 137 cases de stationnement (-43%).
Entente de partage de stationnement avec l’école Daniel Johnson à proximité.
Transformation temporaire d’une partie du stationnement pour des activités ponctuelles publiques et sportives.

AVANT LE RÉAMÉNAGEMENT

 

ARBRES ET CANOPÉE
Plantation d’une cinquantaine d’arbres en périphérie et à l’intérieur de l’aire.

 

ESPACES VERTS
Création d’îlots végétalisés dans le stationnement.
Plantation d’arbustes, de vivaces et autres végétaux favorisant la biodiversité.

 

PRATIQUES DE GESTION OPTIMALE DE L’EAU PLUVIALE
Création de zones de biorétention à l’intérieur et en périphérie de l’aire de stationnement pour diminuer la quantité d’eau pluviale rejetée à l’égout ainsi que la charge en polluants.

 

REVÊTEMENT DE SOL
20% du revêtement est composé de pavé en béton drainant permettant l’infiltration directe de l’eau de pluie dans le sol.

 

AMÉNAGEMENTS PIÉTONNIERS
Création d’un réseau piéton continu à travers le stationnement grâce à de larges trottoirs, des chaussées désignées et des traverses surélevées.
Insertion d’espaces publics munis de mobilier urbain.

 

AMÉNAGEMENTS CYCLISTES
18 supports à vélos sont disponibles près de l’entrée de l’Aréna.

 

CASES PRÉFÉRENTIELLES
4 cases munies de bornes de recharge pour les véhicules électriques.

 

BIODIVERSITÉ
Installation d’un hôtel à insectes.

 


COÛTS DU PROJET

Coût total du projet

1 800 000 $

Coût par case de stationnement

13 140 $

5 DÉCEMBRE 2018 – DÉJEUNER DE RECONNAISSANCE 2018

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal) a tenu, le 5 décembre 2018, son deuxième événement sur l’aménagement et la gestion durables des stationnements qui réunissait près de 70 personnes représentant des acteurs très diversifiés de la société civile soit des propriétaires, des gestionnaires, des firmes et des arrondissements. L’accent a été mis sur des exemples inspirants, l’échange avec les firmes conceptrices de ces espaces et le transfert d’information sur les coûts de construction et d’entretien, les soutiens financiers existants et les mesures de mobilité durable.

2018-12-05_Stationnement_Attestation 2018_Dejeuner reconnaissance_0008_CRE-Montreal

Le CRE-Montréal en a profité pour décerner à deux arrondissements l’Attestation Stationnement écoresponsable, Niveau Excellence, en plus de souligner l’engagement de deux institutions à réaliser les aménagements durables d’ici 2020.

« Nous félicitons d’une part les arrondissements de Saint-Laurent et de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles pour avoir posé des gestes importants et, d’autre part, la Corporation d’habitation Jeanne-Mance et l’Institut Philippe-Pinel pour leur engagement à apporter des modifications sur leur stationnement », Romain Coste du CRE-Montréal.

Depuis deux ans, des dizaines de responsables et propriétaires d’aires de stationnement de partout sur l’île de Montréal ont été rencontrés et sensibilisés au lourd impact social et environnemental des stationnements, à titre d’espace et de gestion de la mobilité. Le CRE-Montréal a offert à ces personnes une autre vision en leur invitant à s’engager à des actions concrètes.

« L’Attestation Stationnement écoresponsable nous permet d’être tournés vers les bonnes raisons de transformer les lieux et les solutions. Le problème devient une belle occasion de mieux faire, en faveur des personnes qui côtoient le site, soit en tant qu’employés, visiteurs ou résidents du quartier. Nous mettons à l’honneur les gestes volontaires des propriétaires et gestionnaires de stationnements en espérant qu’ils seront de plus en plus nombreux à y adhérer », Tania Gonzalez du CRE-Montréal.

Les récipiendaires de l’Attestation Stationnement écoresponsable 2018 ont refait et réaménagé leur aire de stationnement selon des critères établis avec un comité d’experts, comprenant, entre autres :

  • l’augmentation et la diversification de la canopée et verdissement général
  • l’aménagement de biorétention
  • l’installation de revêtement de sol perméable
  • l’installation de mobilier ou d’espaces sécuritaires pour les piétons et les cyclistes
  • l’aménagement de cases préférentielles pour véhicules électriques ou en covoiturage
  • l’optimisation des options de transport actif et collectif

Si vous êtes propriétaires ou gestionnaires d’aires de stationnement et intéressés par l’Attestation Stationnement écoresponsable, nous vous invitons à prendre contact pour en savoir plus et surtout pour s’engager sur le chemin de la gestion et de l’aménagement durables de vos stationnements.

27 FÉVRIER 2018 – MATINÉE D’ÉCHANGES : AMÉNAGEMENT ET MOBILITÉ DURABLES EN MILIEU INSTITUTIONNEL

Une cinquantaine de personnes ont participé à la matinée d’échanges consacrée à l’aménagement et la mobilité durables en milieu institutionnel. Cet événement, organisé conjointement avec Synergie Santé Environnement, a permis de découvrir des projets menés par des établissements de santé et scolaires intégrant des mesures de lutte contre les îlots de chaleur urbains, d’augmentation de la biodiversité et d’amélioration de la mobilité. Il s’inscrivait dans la série d’activités menées dans le cadre de la campagne ILEAU et du projet d’Attestation Stationnement écoresponsable.

DSC_0046

Les présentations et les échanges ont mis en évidence plusieurs facteurs importants afin d’assurer la réussite des projets :

  • Une concertation forte dès le début tant à l’interne qu’avec la communauté environnante
  • Un appui fort de la direction
  • Une communication claire des actions posées et de leurs impacts sur le bien-être de la communauté

Plusieurs défis subsistent cependant :

  • L’adaptation des pratiques de gestion et d’entretien des aménagements sur le long terme
  • La nécessité d’une sensibilisation continue afin de conserver l’engagement et la participation active de la communauté
  • L’accès à des financements pour des projets qui sortent du « cadre habituel ».

Vous n’avez pas pu vous déplacer au #RDVcremtl? Vous avez l’opportunité de vous rattraper. Découvrez cette matinée d’échanges en images, ainsi que les présentations de chaque intervenant :

 

NIVEAUX DE RECONNAISSANCE

NIVEAU ENGAGEMENT
Le score obtenu est inférieur à 50 points sur 100, ce qui ne permet pas d’obtenir l’Attestation. Vous pouvez cependant vous engager à poser des gestes concrets sur votre stationnement afin d’obtenir l’Attestation. Il suffit de remplir et nous retourner ce formulaire d’engagement.

NIVEAU 1 MÉRITE
Le score obtenu est supérieur à 50 points sur 100. Il s’agit du premier niveau d’Attestation. Le stationnement présente les éléments de base d’un Stationnement écoresponsable.

NIVEAU 2 PERFORMANCE
Le score obtenu est supérieur à 70 points sur 100. Il s’agit du deuxième niveau d’Attestation. Le stationnement présente un nombre important d’éléments qui permettent de diminuer son impact environnemental.

NIVEAU 3 EXCELLENCE
Le score obtenu est supérieur à 85 points sur 100. Il s’agit du troisième et plus haut niveau d’Attestation. Le stationnement présente un aménagement complet afin de réduire son impact environnemental.