Contexte du projet

Les villes reconnaissent de plus en plus le rôle du stationnement en tant qu’outil de développement durable, puisque les effets néfastes de ces grandes surfaces sont bien connus. En plus d’augmenter considérablement les effets d’îlots de chaleurs, le stationnement mal conçu entraîne des problèmes de gestion des eaux pluviales et incite à la dépendance à l’auto-solo.

La ville de Montréal a inscrit à son schéma d’aménagement la Norme BNQ (3019-190 Lutte aux ilots de chaleur urbains – Aménagement des aires de stationnement), en plus d’adopter sa politique du Stationnement, en juin 2016.

Les gestionnaires et les propriétaires montréalais sont eux aussi prêts à poser des gestes concrets pour offrir un environnement attrayant à leurs employés et à leurs clientèles. Des solutions innovantes, économiques et efficaces sont à leur portée et leur permettrait des économies et une meilleure gestion. Avec l’Attestation Stationnement écoresponsable, le Conseil régional de l’environnement de Montréal propose de guider leurs actions en offrant un suivi personnalisé et une grande visibilité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s